Archives
Année courante

Christian Horisberger

chaise longue
© OFC / Körner Union, Lausanne

chaise longue
© OFC / Körner Union, Lausanne

chaise longue
© OFC / Körner Union, Lausanne

chaise longue (détail)
© OFC / Körner Union, Lausanne

fauteuil à bascule
© OFC / Körner Union, Lausanne

lampadaire
© OFC / Körner Union, Lausanne

Overview

Catégorie

Design de produits, design industriel

 

Oeuvre

Collection de meubles 2005 – 2007 (travail de diplôme)

Essai

Meubles originaux

Pour le Concours fédéral de design, Christian Horisberger a proposé trois sièges et un lampadaire. Ce sont des modèles prêts à l'usage, qu'il a construits lui-même. Regroupés, ils ont l'aspect d'une installation. Les typologies des meubles sont inhabituelles et leur langage formel rompt avec la clarté de lignes dont la branche est coutumière. Ces projets peuvent paraître à certains égards lourds, bruts, anguleux. C'est sur leur construction que l'accent est mis. Ainsi, les tôles qui rattachent les éléments du grand 'siège-couche' sont peintes en jaune, et les têtes des vis sont grandes et très visibles. On doit s'accoutumer à ces objets et apprivoiser leur originalité. Le jury n'a pas apprécié ces meubles du premier coup, mais la singularité de la construction et de l'expression, aussi bien que du processus de travail du designer ont éveillé chez les experts, avec le temps, un intérêt croissant. Ce qui les a le plus frappés, parce que c'était l'objet le plus grand et le plus insolite, c'est le 'siège-couche'. Comme son nom l'indique, ce meuble est une structure qui permet de nombreuses possibilités de s'asseoir et de se coucher. Sa forme résulte d'un assemblage de lattes de bois aux dimensions et aux orientations diverses. Des surfaces ainsi créées, l'usager peut, au choix, faire un rangement, un rayonnage, un banc ou un divan. La 'couche-balançoire' est un meuble-couche pliable, fait de tuyaux soudés et orientés dans diverses directions. Deux axes maintiennent le cadre et permettent d'ouvrir et de refermer la couche. Deux revêtements en toile de capote, l'un pour le dos, l'autre pour les jambes, déterminent la surface sur laquelle on peut s'étendre, et stabilisent la structure du cadre lorsque le meuble est déployé.

La 'lampe debout' est faite de tubes de laiton. Trois tubes lui servent de pied, et sont surmontés d'une barre transversale, à laquelle est assujettie la lampe. Vu de côté, ce luminaire a l'apparence d'un T oblique. La lampe peut tourner sur son axe. Un interrupteur, sur le trépied, permet de l'alllumer et de l'éteindre.
Ariana Pradal

Resources

portrait

Biographie

Nom

Christian Horisberger

 

Collectif

CM Horisberger

 

Né/née

1978

Formation

Industrial Designer

 

aussi en

2013


 

Site web

www.cmhorisberger.ch