Archives
Année courante

Eric Andersen

Série d'affiches pour le club 'Pfingstweide' à Zurich

Série d'affiches pour le club 'Pfingstweide' à Zurich
© OFC / Charles Negre

Affiche pour le club 'Pfingstweide' à Zurich
© OFC / Charles Negre

Affiche pour le club 'Pfingstweide' à Zurich
© OFC / Charles Negre

Affiche pour le club 'Pfingstweide' à Zurich
© OFC / Charles Negre

Affiche pour le club 'Pfingstweide' à Zurich
© OFC / Charles Negre

Affiche pour le club 'Pfingstweide' à Zurich
© OFC / Charles Negre

Affiche pour le club 'Pfingstweide' à Zurich
© OFC / Charles Negre

‘SILENCE IS BETTER THAN BULLSHIT’, une série d’affiches

‘SILENCE IS BETTER THAN BULLSHIT’, une série d’affiches
© OFC / Charles Negre

‘SILENCE IS BETTER THAN BULLSHIT’, une série d’affiches
© OFC / Charles Negre

‘SILENCE IS BETTER THAN BULLSHIT’, une série d’affiches
© OFC / Charles Negre

‘SILENCE IS BETTER THAN BULLSHIT’, une série d’affiches
© OFC / Charles Negre

‘SILENCE IS BETTER THAN BULLSHIT’, une série d’affiches
© OFC / Charles Negre

‘SILENCE IS BETTER THAN BULLSHIT’, une série d’affiches
© OFC / Charles Negre

‘SILENCE IS BETTER THAN BULLSHIT’, une série d’affiches
© OFC / Charles Negre

‘SILENCE IS BETTER THAN BULLSHIT’, une série d’affiches
© OFC / Charles Negre

‘SILENCE IS BETTER THAN BULLSHIT’, une série d’affiches
© OFC / Charles Negre

‘SILENCE IS BETTER THAN BULLSHIT’, une série d’affiches
© OFC / Charles Negre

‘SILENCE IS BETTER THAN BULLSHIT’, une série d’affiches
© OFC / Charles Negre

Une série d’affiches politiques

Une série d’affiches politiques
© OFC / Charles Negre

'FUCK FIFA'
© OFC / Charles Negre

'FUCK FIFA'
© OFC / Charles Negre

Une série d’affiches politiques
© OFC / Charles Negre

Une série d’affiches politiques
© OFC / Charles Negre

'Sans titre'

'Sans titre'
© OFC / Matthieu Lavanchy

'Sans titre' (impression en relief)
© OFC / Matthieu Lavanchy

'Sans titre' (impression en relief)
© OFC / Matthieu Lavanchy

'Hinterhof Offspace Basel'
© OFC / Matthieu Lavanchy

'Sans titre'
© OFC / Matthieu Lavanchy

'Sans titre' (sérigraphie)
© OFC / Matthieu Lavanchy

'Sans titre' (sérigraphie)
© OFC / Matthieu Lavanchy

© OFC / Charles Negre

© OFC / Charles Negre

© OFC / Charles Negre

© OFC / Charles Negre

Travaux divers

Travaux divers
© OFC / Matthieu Lavanchy

Affiche de concert (sérigraphie)
© OFC / Matthieu Lavanchy

Affiche de concert (sérigraphie)
© OFC / Matthieu Lavanchy

Affiche de concert (sérigraphie)
© OFC / Matthieu Lavanchy

Affiche de concert (sérigraphie)
© OFC / Matthieu Lavanchy

Affiche de concert (sérigraphie)
© OFC / Matthieu Lavanchy

Affiche de concert (sérigraphie)
© OFC / Matthieu Lavanchy

Affiche de concert (sérigraphie)
© OFC / Matthieu Lavanchy

Affiche de concert (sérigraphie)
© OFC / Matthieu Lavanchy

'Let's make up India', affiche pour 'Rote Fabrik' à Zurich (sérigraphie)
© OFC / Matthieu Lavanchy

'Let's make up India', affiche pour 'Rote Fabrik' à Zurich (sérigraphie)
© OFC / Matthieu Lavanchy

Affiche pour 'Stall 6' à Zurich
© OFC / Matthieu Lavanchy

'Zirkus GRAU'
© OFC / Matthieu Lavanchy

'Dollhouse'
© OFC / Matthieu Lavanchy

'AU REVOIR SIMONE'
© OFC / Matthieu Lavanchy

Affiche de concert
© OFC / Matthieu Lavanchy

'MONOTALES'
© OFC / Matthieu Lavanchy

'Budget Boozers'
© OFC / Matthieu Lavanchy

'Junge Schweizer Kunst', City Halle Winterthur
© OFC / Matthieu Lavanchy

'A N N A'
© OFC / Matthieu Lavanchy

'A N N A'
© OFC / Matthieu Lavanchy

'GEISHA'
© OFC / Matthieu Lavanchy

Affiche de concert (sérigraphie)

© OFC / Matthieu Lavanchy

'When I fart humour is gone'
© OFC / Matthieu Lavanchy

Affiche de concert
© OFC / Matthieu Lavanchy

'Hinterhof Offspace Basel'
© OFC / Matthieu Lavanchy

Travaux divers
© OFC / Matthieu Lavanchy

'Let's make up India', affiche pour 'Rote Fabrik' à Zurich
© OFC / Matthieu Lavanchy

Affiche pour 'Bar 3000' à Zurich
© OFC / Matthieu Lavanchy

Affiche pour 'Bar 3000' à Zurich
© OFC / Matthieu Lavanchy

Affiche pour 'Stall 6' à Zurich
© OFC / Matthieu Lavanchy

Affiche de concert pour le club 'Zukunft' à Zurich
© OFC / Matthieu Lavanchy

Pochette
© OFC / Matthieu Lavanchy

Overview

Catégorie

Design graphique

 

Oeuvre

Affiches

Essai

Lorsque l'affiche montre les dents

Pour quelles raisons choisir, aujourd'hui encore, un procédé d'impression artisanal et coûteux pour des affiches? Ce qui s'énonce comme un anachronisme est pour le graphiste et artiste zurichois Eric Andersen un principe de travail qu'il suit avec conséquence depuis des années. De la conception à la réalisation, il fait tout lui-même. Eric Andersen entretient des rapports spéciaux avec les techniques d'impression traditionnelles comme la gravure sur bois, la sérigraphie, la linogravure ou l'impression en relief. Il compose des programmes pour divers clubs de musique zurichois ainsi que des affiches et des livres. Dans l'ensemble de son œuvre, ses affiches politiques occupent une place à part. Les affiches de propagande politique sont imprimées en sérigraphie et tirées à 500 exemplaires. Elles sont non seulement politiquement explosives, mais d'une telle originalité graphique que le Museum für Gestaltung de Zurich les collectionne pour son fonds d'affiches: ainsi, une affiche pour le 1er mai montre comme une sorte de feuille de timbres représentant des personnes qui montrent les dents. On peut y lire, fort à propos: 'Zürich zeigt Zähne' (Zurich montre les dents), une légende qui s'accompagne d'un appel à se réunir pour une manifestation de protestation le 1er mai. Une autre affiche accuse de manœuvres financières une association internationale de football sise à Zurich: on y voit des douzaines de visages grimaçants – des images Panini de footballeurs, découpées et réarrangées. Au-dessous on peut lire, très clairement: 'Fuck FIFA'. Une autre affiche encore prend part à un débat politique suisse, passablement épineux, et tend au spectateur une sorte de piège visuel: on y lit en grosses lettres 'Angst vor der Angstmacherei' (Peur de l'alarmisme). Ce qui trouble, c'est qu'Andersen se sert pour son affiche d'une typographie archaïsante qui, au premier coup d'œil, rappelle la typographie de prédilection des groupes d'extrême droite. Toutefois, à y regarder de plus près et à lire le texte, on se rend compte que cette affiche proteste contre la politique xénophobe de certains partis populistes de droite. Donc contre la politique de ceux qui tirent profit de la peur des étrangers. C'est, après 2009, la deuxième fois qu'un prix fédéral est décerné à Eric Andersen, pour la spécificité et la cohérence de son travail.
Peter Stohler

Resources

Biographie

Nom

Eric Andersen

 

Né/née

1981

Formation

Graphic designer

 

aussi en

2009


 

Site web

www.ericandersen.ch